Chers amis,

Publié le jeudi 15 décembre 2011

L’année passée, à la même saison, la locale ECOLO de Chaumont-Gistoux vous souhaitait une belle année 2011.

Et si l’on se retourne vers les mois qui se sont écoulés, nous devons admettre que la réalité n’a pas toujours été à la hauteur de nos vœux. L’année fut difficile, amère parfois. Nous espérions que le monde politique belge sortirait de la longue crise dans lequel était plongé notre pays, nous espérions que les responsables internationaux feraient progresser la cause du climat, celle de l’inégalité entre le Nord et le Sud, et que la paix et l’harmonie émergeraient du chaos.

Comme souvent, les humains ont fait ce qu’ils ont pu.
Les révolutions dans le monde arabe ont fait germer de beaux espoirs. Mais au prix de quel sang versé ! La Belgique peut enfin s’appuyer sur un accord institutionnel qui permet d’espérer des lendemains pacifiés entre nos communautés, mais combien de temps durera l’accalmie ? Un gouvernement est en ordre de marche, mais résoudra-t-il la crise de la dette ? insufflera-t-il de l’espoir aux jeunes, aux travailleurs, aux pensionnés qui attendent tant de lui ?
Et la conférence de Durban qui vient de s’achever n’a permis d’obtenir que des résultats bien maigres au regard des enjeux qu’impose le réchauffement de notre climat.

L’année fut plus sombre qu’heureuse. Elle se termine par ce drame sauvage qui a ensanglanté les pavés liégeois.
Et pourtant…
Et pourtant, vous ne nous verrez jamais baisser les bras. Nous ne nous résignerons pas aux chagrins. Jamais on n’a autant besoin d’espoir, de travail, de détermination, que dans les époques troublées.

C’est pourquoi la locale ECOLO de Chaumont-Gistoux s’obstine, oui, à vous souhaiter sincèrement une belle année 2012 !
De tout notre cœur, et de toutes nos forces, nous l’espérons : des étincelles, nous ferons de grands feux. Avec vous, auprès de vous.
Nous travaillerons à faire de la vie une belle aventure. Et à construire des lendemains lumineux.