Ecolo et Chaumont-Gistoux : une belle histoire !

Publié le mardi 3 avril 2007

La locale ECOLO de Chaumont-Gistoux existe depuis vingt-cinq années. Depuis 1982, ils sont présents sur la scène communale. Depuis un quart de siècle, ils dénoncent les entraves à un environnement harmonieux et proposent des pistes nouvelles. Le combat contre les décharges ou la lutte pour un cadre de vie plus convivial en sont des exemples.
A l’issue des élections du 8 octobre dernier, ECOLO accède pour la toute première fois à la majorité communale, aux côtés des membres du groupe ARC, et c’est un motif de fierté. Nous remercions les électeurs qui ont souhaité nous accorder leur confiance.

Si le dix-neuvième siècle a eu besoin des libéraux, si le vingtième siècle a pu compter sur les socialistes, le vingt-et-unième siècle sera écologiste. Ce n’est pas de la prétention de le dire : le monde a terriblement changé. Depuis trente ans, il pose des questions et soulève des menaces auxquelles on n’aurait jamais songé auparavant. Et ECOLO réfléchit depuis trente ans aux dangers que représentent une croissance débridée, un mode de vie occidental irresponsable, une politique écervelée en matière d’énergie, de mobilité, de consommation ...

Cette prise de conscience est désormais planétaire, mais c’est à partir de l’échelon local que nous devons agir pour rendre l’avenir serein, sûr et sain. A Chaumont-Gistoux, cette volonté de changement trouve chaque jour matière à se concrétiser.
Dès le début, ECOLO avait écouté attentivement les membres de l’association « Sauvez Corroy », et avait bataillé ferme, au sein de l’IBW, pour que le centre de tri de déchets, prévu à Corroy, soit installé dans un site bien plus approprié. C’est chose faite.
Dès le début, en décembre 2006, ECOLO et ARC avaient souhaité rencontrer les responsables des sablières afin de cerner le contentieux qui les oppose, afin de baliser l’avenir de nos terres agricoles, afin de trouver une solution au charroi lourd toujours plus présent.
Dès le début, ECOLO avait refusé l’installation d’un centre commercial à la sortie de Chaumont, prévu par l’ancienne majorité. Nous privilégions le logement, le petit commerce et le caractère rural de notre Commune, plutôt que des projets excentriques.
Dès le début, ECOLO s’est inquiété quant aux dangers potentiels que pouvaient peser sur les populations les antennes qui poussent aux quatre coins de la commune.

Dès le début, ECOLO a voulu mettre l’accent sur l’avenir : le soleil et le vent comme partenaires, la mobilité douce comme complice, la petite enfance comme objectif majeur.

En matière notamment d’urbanisme, d’action sociale, de finances publiques, de maîtrise de l’énergie, de protection de l’environnement, de lutte contre les nuisances industrielles, avec nos partenaires du groupe ARC, nous avons la ferme intention de faire entrer Chaumont-Gistoux dans la modernité, de permettre pour chacun les conditions d’un avenir serein, sûr et sain. Vous nous avez élus pour cela : nous le ferons.

Le groupe ECOLO de Chaumont-Gistoux

Article publié dans Amalgame