Elections 2014 : un échec ?

Ecolo Chaumont-Gistoux va se remettre en selle pour convaincre.

Publié le jeudi 29 mai 2014

Ecolo Chaumont-Gistoux s’est démené dans cette campagne.

Merci à tous ceux qui nous ont fait confiance.

Force est de constater que nous n’avons pas réussi à faire passer notre message auprès de beaucoup.

Les raccourcis ont la peau dure :

1. "Ecolo n’a pas de leader charismatique fort"

Quand on voit le succès de la NVA, c’est de fait surtout le succès de Bart De Wever, champion de la communication... Chez nous, c’est le collectif qui prime...au détriment d’une visibilité et une adhésion à des leaders qui rassurent ?

2. "Je ne vote pas pour la défense de la nature mais pour le socio-économique"

Notre projet en matière socio-économique est porteur et tourné vers l’avenir. Pourquoi n’avons nous pas réussi à convaincre sur ce point ? Probablement parce que les concepts d’alliance emploi-environnement et d’économie circulaire sont trop compliqués et perçus comme théoriques, nous n’avons pas réussi à les expliquer.

3. "Ecolo s’est planté sur le photovoltaïque et les éoliennes : ils ne savent pas gérer"

Pour nous , c’est le comble, vu a responsabilité globale du gouvernement wallon dans ces matières. Aux oubliettes le tarif progressif de l’électricité et le Code wallon de l´Aménagement du territoire... L’indépendance énergétique et le développement durable, pas au centre des débats...frustrant.

Pourtant, le retour des gens rencontrés sur le terrain a été très positif.

Nous restons donc persuadés de la pertinence de nos propositions pour une société qui n’épuise pas les ressources humaines et environnementales.

Nous continuons à défendre nos projets au sein de la commune pour un mieux vivre ensemble à offrir à tous et en particulier un avenir durable aux nouvelles générations.

A bientôt,

Thierry Klein Secrétariat de la locale Ecolo Chaumont-Gistoux