L’histoire de la « nationalisation » de la compagnie pétrolière YPF (Argentine) - Un pied de nez aux thèses néolibérales

Publié le dimanche 15 juillet 2012

La « nationalisation » par l’Argentine de la compagnie pétrolière YPF, filiale de la société espagnole Repsol depuis sa privatisation en 1999, a soulevé un tollé en Europe, alors qu’elle lui a valu le soutien des populations en Argentine et en Amérique latine. Elle illustre le fossé Nord-Sud qui se creuse en matière de politiques de développement.

° Lire la suite ... Un pied de nez aux thèses néolibérales