Lalibre.be : Cinq questions aux listes chaumontoises - Réponse de nos candidats

Publié le jeudi 31 mai 2012

Luc MERTENS, Anne-Marie MAILLEUX – LOUETTE, Pajka VANDER VORST – SCHMIDT et Françoise-Florence MICHEL

Cinq questions aux listes chaumontoises

“Nous avons dû effectuer des choix difficiles”

1. Jusqu’à quel point le programme de la majorité, selon vous, a-t-il été réalisé ? Toutes les promesses ont-elles été tenues ?
A mi-mandat, nous avions fait un premier bilan. Septante pour cent de nos projets étaient réalisés. Nous sommes aujourd’hui plus loin, bien sûr, mais des contraintes budgétaires nous ont obligés à effectuer des choix, parfois difficiles.

2. Pointez la réussite majeure du travail de la majorité durant la législature 2006-2012 (projet concret ou orientation stratégique).
La stabilisation de la situation financière vient directement à l’esprit. La place de l’accueil de la petite enfance est également pointée, de même que la volonté de transparence et de participation citoyenne (réunions multiples et enquêtes publiques)

3. Pointez l’échec majeur du travail de la majorité durant la législature.
Echec est un grand mot… Mais le trafic dense et oppressant des camions n’est pas encore réglé, c’est une de nos frustrations. Par ailleurs, plusieurs projets de voiries, de bâtiments, de gestion des eaux de pluie et d’égouttage n’ont pu être réalisés, non pas faute de volonté mais faute de moyens.

4. En ce qui concerne Chaumont-Gistoux elle-même (indépendamment de la gestion politique), quelle est sa force principale ? Et sa faiblesse principale ?
Notre commune possède deux grandes richesses : son monde associatif, dynamique et très développé en est une. Sa situation géographique et son cadre de vie bucolique en est une autre : huit villages avec autant de particularités, le tout aux portes de Louvain-la-Neuve. Mais c’est hélas aussi sa faiblesse : la pression immobilière et l’explosion des coûts liés au logement pourraient voir nos jeunes s’éloigner. Les promoteurs sont gourmands et le parc artisanal de Louvain-la- Neuve est à nos portes !

5. Quel est selon vous le défi principal pour Chaumont-Gistoux lors de la prochaine législature ? Et quelles sont les solutions préconisées par votre liste pour y répondre ?
Le défi principal pour les années à venir, c’est la gestion de nos ressources financières. C’est la base de toute politique, de tout projet. La priorité des priorités, c’est la mise en œuvre de notre schéma de structure. Cet outil, très précieux, va déterminer le cadre de développement de Chaumont-Gistoux à l’horizon 2030. Et ce schéma de structure prend en considération tant l’urbanisme que le logement, la mobilité sous toutes ses formes, sans oublier la préservation du cadre champêtre de nos villages. Les solutions à apporter sont multiples. Citons, par exemple, les partenariats public-privé, les aménagements visant à la sécurité de tous les usagers, l’augmentation du logement public et des places d’accueil pour la petite enfance…
Luc Mertens pour la liste ECOLO Chaumont-Gistoux

° Lire aussi ... Chaumont-Gistoux veut préserver son caractère rural