Les semences sont le patrimoine de l’humanité et non la propriété du Lobby des semenciers industriels !

Publié le vendredi 20 juillet 2012

L’avenir de nos agricultures, de nos potagers et de nos assiettes est menacé ». L’association belge Nature & Progrès se joint au flot de critiques, après une décision importante sur la commercialisation de semences de variétés traditionnelles et diversifiées.
Dans un arrêt du 12 juillet 2012, la Cour de justice de l’Union européenne a tranché en défaveur d’une association française, Kokopelli, qui propose sous diverses formes des semences (légumes, épices…) non inscrites au catalogue officiel, sorte de cadre légal défini par une directive européenne.

PDF - 352.1 ko
lesoir.be - Les semences anciennes sont en grand danger