QUAND NICOLAS HULOT ET JP VAN YPERSELE ALIMENTENT NOTRE RÉFLEXION !

Publié le lundi 9 juillet 2007

Amalgame n°32

Nicolas Hulot (de France), avec son Pacte Ecologique, et Jean-Pascal van Ypersele (de Vieusart), fer de lance du GIEC, sont aujourd’hui les chevaliers de la Terre ! Le réchauffement climatique les lance dans des croisades presque désespérées. Ils crient au danger, nous alertent quant à nos habitudes ancrées au fond de nous-mêmes et dont on n’arrive pas à se dépêtrer ... Ils nous supplient d’agir pour laisser à nos enfants autre chose qu’un désespérant désert.

Aujourd’hui, nous sommes tous très attentifs aux dérèglements climatiques. Les périodes de sécheresse et les inondations alimentent toutes nos conversations. Le niveau du Train est devenu notre baromètre. Les climatiseurs et plantes exotiques se vendent très bien. Les 4x4 aussi, hélas ! Quel paradoxe !

OK, mais au-delà des constats, que peut-on faire dans sa vie quotidienne ?

ECOLO-Chaumont-Gistoux a pris les devants : parler énergie c’est bien, mais il faut aller plus loin que les intentions. Puisque les économies d’énergie sont dans l’air du temps, ECOLO a organisé une conférence à laquelle tous les habitants étaient conviés. C’est ainsi que le 14 mai dernier, dans une salle Perez bien garnie, nous avons débattu logement, économies d’énergies, éco-rénovation et politique structurelle.

Thérèse SNOY, tête de liste ECOLO à la Chambre, nous rappela que des choix individuels pouvaient être orientés par des décisions politiques qui vont dans le sens du développement durable. Citons par exemple les encouragements quant aux panneaux solaires ou à l’utilisation de l’eau de pluie.

Hubert SAUVAGE et Pierre DERU, tous deux architectes, ont présenté, chiffres et documents photographiques à l’appui, les bienfaits des constructions ou des aménagements écologiques.

Vincent GOLARD, enfin, citoyen « ordinaire », nous conta comment, par des mesures structurelles et parfois extrêmement simples, il réussit à vivre en harmonie avec son environnement (panneaux solaires, citernes, chaudière à pellets, habitudes de vie, ... ). Sa famille et lui ont réussi le pari du développement durable à des prix qui ne sont pas excessifs, loin de là !

Ces témoignages sont la preuve qu’il est possible, de donner un ballon d’oxygène à la planète tout en réalisant des placements très rentables (de 6% à 12% par an). Bien sûr, ce ne sera qu’une goutte d’eau, ce sont celles-là qui font les grandes rivières, et quelle satisfaction de participer au sauvetage de la planète !